fbpx
Sélectionner une page

L’épitre de Jacques dit que si quelqu’un est malade, qu’il appelle les anciens….. Par extension, cela nous enseigne que lorsque nous sommes « malades », que cela soi physique, spirituel ou même psychique, nous devons « appeler », c’est à dire rejeter la mauvaise réaction qui consiste à s’éloigner de l’église, de la communion fraternelle et à s’isoler.

D’autre part, il est aussi question « d’oindre d’huile ». cela se fait évidemment dans son sens premier, mais au delà, ne sommes nous pas, chacun, appelés à oindre celui ou celle qui est « malade » en déversant sur lui cette onction que Dieu a mis en nous, en étant bénissants ».